Les "Gilets Jaunes" invitent les habitants de Crépy et des environs à nous rejoindre chaque jeudi à partir de 20 h 30 Salle Justice de paix (Attenante à la salle des fêtes) Rue Nationale, à Crépy-en-Valois .


mercredi 18 septembre 2019

Les gilets jaunes font leur rentrée ! 



On l’avait bien dit : On ne lâchera rien ! Et en effet, après une petite pause estivale bien méritée, nous voilà repartis au combat ! 
Déjà samedi 14 septembre, une délégation du groupe de gilets jaunes de Crépy s’est rendue à l’aéroport d’Orly pour participer à la grosse action de communication sur ADP…

Et samedi 21 septembre, nous allons également nous rendre à la grande manifestation nationale qui aura lieu à Paris.

Rendez-vous à 7 h 30 samedi devant la gare de Crépy afin d’organiser un départ collectif en co-voiturage (nous devons partir très tôt pour éviter autant que possible les contrôles et les entraves).

Quant aux réunions, elles reprennent, toujours dans la salle des fêtes de Crépy. Vous trouverez ci-dessous le calendrier.

Notre priorité dans l’immédiat est de faire signer le plus grand nombre possible de pétitions concernant la privatisation d’ADP mais d’autres actions se profilent déjà.
Alors, venez nous rejoindre dès le jeudi 26 septembre à 20 h 30 !


On ne lâche rien !
 Roger-Pierre 


Le calendrier des réunions:

Septembre:  mardi 3, mardi 10, mardi 17 et le jeudi 26.
Octobre: mardi 1er, mardi 8, mardi 15, mardi 22 et mardi 29.
Novembre: mardi 5, mardi 12, mardi 19 et mercredi 27.
Décembre: mardi 3, mardi 10 et mardi 17.

notre page FacebookGilets jaunes Crépy 60

lundi 5 août 2019

Avant-première "JUSTICE ET RESPECT" de Brice Le Gall




Bonjour,
Nous terminons en ce moment un livre sur la première phase du mouvement des Gilets jaunes.
Plus qu’un hommage à ces hommes et ces femmes toujours en lutte, ce livre, aux Éditions Syllepse, se fixe deux objectifs : celui de faire comprendre par l’image les multiples facettes d’une révolte inédite dans l’histoire des luttes sociales en France. Celui aussi de donner la parole à ses protagonistes afin de rendre raison de leur engagement.
Si ce livre vous intéresse, n’hésitez pas à partager l’information autour de vous et à le commander dès à présent pour être certain-es de le recevoir dès sa sortie des presses.
On espère qu'il vous plaira et quoi qu'il en soit le combat continue ! Amicalement,

Brice Le Gall.






BRICE LE GALL
Brice Le Gall est photographe et doctorant au Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP-EHESS). Il a publié plusieurs articles dans des revues comme Actes de la recherche en sciences Ssciales, Savoir/Agir et termine actuellement une recherche sur l’enseignement de l’économie et l’emprise de la gestion.
Son travail de photographe a été exposé dans différentes galeries, au CNRS et dans plusieurs festivals de photographie (Barrobjectif). Plusieurs de ses images ont été nominées, primées ou publiées dans la presse spécialisée (National Geographic, Photo, Niepcebook).


PRÉSENTATION

Dans la tradition de la photographie sociale et de l’enquête sociologique, ce livre revient sur ce soulèvement avec deux objectifs. Celui de faire comprendre par l’image les multiples facettes d’une révolte inédite dans l’histoire des luttes sociales en France. Celui aussi de donner la parole à ses protagonistes afin qu’ils évoquent leur engagement.
120 photos pour saisir la force de ce mouvement
C’est au moyen de la puissance des images que les auteurs nous invitent à une compréhension de cette révolte, en documentant visuellement toutes les dimensions de l’organisation et de la vie des Gilets jaunes.
Le noir et blanc de la photographie restitue la force du combat collectif, tandis que le texte permet de comprendre la durée et l’ampleur de la révolte : le rôle déterminant des femmes, la façon dont les groupes tentent de neutraliser leurs divisions, les attitudes face à la répression policière, ou encore les manières d’entretenir la fraternité et la croyance en « un autre monde possible ».
Histoire visuelle d’un soulèvement, ce livre est aussi l’histoire de Sassia, Patrick, Anne-Marie, Manu, et de tant d’autres anonymes qui ont grandi, travaillé et élevé leurs enfants dans des espaces qui subissent de plein fouet les effets du capitalisme néolibéral.
En suivant plusieurs Gilets jaunes dans leur vie quotidienne, en se faisant les témoins de leurs galères, leurs doutes, leurs espoirs, les auteur·es se font aussi les passeur·euses de la parole de ces hommes et ces femmes entré·es en révolte.
Les courts portraits sociologiques qui jalonnent le livre, souvent complétés par des prises de vues au domicile ou avec les familles des Gilets jaunes, permettent ainsi d’incarner ce mouvement, d’en montrer la diversité et surtout de le rendre sensible à un large lectorat.


Le mouvement des Gilets jaunes

Collection : « Avant-première »
Auteur-e(s) : Brice Le GallLou TraverseThibault Cizeau

Parution : Novembre 2019
Pages : 208
Format : 225 x 255
ISBN : 978-2-84950-785-8


lundi 15 juillet 2019

Les gilets jaunes de retour sur les Champs Elysées !



C’est inédit : lors de ce défilé du 14 juillet, fête nationale, voilà que le président a été hué et sifflé par plusieurs centaines de gilets jaunes éparpillés dans la foule des spectateurs.
Arrivés à l’aube sur les Champs, une délégation de gilets jaunes crépynois a rejoint de nombreux gilets jaunes venus de tous les coins de France et nous avons pu tous ensemble manifester et rappeler à Macron, au cas où il l’aurait oublié, qu’on est là !!!!
Depuis le 16 mars, les gilets jaunes n’avaient plus réinvesti cette célèbre avenue. Alors que le Fouquet’s rouvrait ses portes et que Macron déambulait en grandes pompes, il était impossible d’occulter les cris et les chants de révolte tout au long du cortège.
Certes, le premier ministre Edouard Philippe ne les a pas entendus, et Macron est resté de marbre ! Mais les journalistes ont bien été obligés d’en rendre compte tant les huées étaient évidentes et jetaient un bel éclaboussement jaune sur cette cérémonie !
Et les gilets jaunes ont continué ! Une fois les Champs Elysées libérés des cortèges militaires, les gilets jaunes ont investi les lieux jusqu’au soir !
Mais on ose encore dire, ici ou là, que le mouvement s’essouffle !
Je voudrais pas dire mais après 8 mois d’une telle course, si  ça, c’est l’essoufflement du mouvement, c’est que le mouvement en question a un sacré souffle ! Et qu’il y a fort à parier que plus rien ne pourra l’arrêter !




PS: Pour plus d'info sur le 14 juillet 




mardi 9 juillet 2019

On est là!





On est là!

Merci à Abdé d'avoir revisité et enrichi la chanson de manif des gilets jaunes!

Ecoutez! Et savourez...





lundi 8 juillet 2019

Yellow Fest Acte 1


C’était samedi 6 juillet, près de Crépy-en-Valois et voilà un bon souvenir de plus à ajouter à nos mémoires de gilets jaunes !

A l’initiative de quelques GJ de l’Oise, ce festival s’est organisé super rapidement et avec un sens de l’improvisation et du système D qui méritent vraiment d’être salués. Mille bravos à toutes celles et ceux qui se sont démenés sans compter la semaine précédente Fabrice, Nico, Jean-claude et bien d'autres pour nous offrir ce beau moment de fête et de convivialité.







Merci aux associations présentes, merci aux chanteurs, merci à Abdé pour sa chanson de gilet jaune revisitée ! Merci à Fabienne pour le cous-cous et les Paris-Brest qu’elle a pris le temps de confectionner pour un si grand nombre !
























 De 17 heures à plus de Minuit, nous avons pu flâner en famille et entre amis, écouter de la musique, bavarder, refaire le monde et quel plaisir de vivre tout cela dans la douceur d’un soir d’été au milieu de la forêt !




                                 



De 17 heures à plus de Minuit, nous avons pu flâner en famille et entre amis, écouter de la musique, bavarder, refaire le monde et quel plaisir de vivre tout cela dans la douceur d’un soir d’été au milieu de la forêt !


Pourtant, cette initiative était sous haute surveillance ! Dès le matin et tout au long de la journée, la police a déployé des cordons de contrôles sur les routes avoisinantes, et une équipe de policiers s’est installée toute la journée près de notre lieu de fête afin de surveiller, dans une chaleur écrasante, les différentes allées et venues et, le soir venu, de contrôler toutes les voitures qui s’y rendaient.


Si cette situation ridicule était risible, elle prouve quand même aussi que les gilets jaunes sont décidément inquiétants pour le gouvernement et que celui-ci est prêt à toutes les manœuvres pour tâcher de détruire ce mouvement.


Mais après ces 8 mois de mobilisation non-stop, il semble bien que personne ne puisse nous arrêter…











lundi 1 juillet 2019

YELLOW FEST



Bonjour tout le monde !

Ce samedi 6 juillet,  aura lieu le YELLOW FEST, un festival de musiques éclectiques et engagées. Cette soirée est organisée par plusieurs gilets jaunes de l’Oise.

Rendez-vous à partir de 17 heures, au camping privé de Morcourt à Feigneux dans l’Oise (là où nous avons déjà fait des barbecues en juin). Voir le lien ci-dessous pour le plan précis.
L’objectif de cette initiative est de sensibiliser des personnes extérieures au mouvement des gilets jaunes à nos actions.
Les artistes attendus sont : l'Homme Bruno, Daddy Lion, Naïm l'inconsolable, Abd El Nour, Kaporal Rosta et Assas, et peut-être quelques surprises.

Seront également présents parmi nous des groupes présentant leurs actions, tels que :
- « Actions Réactions Oise » avec leurs projets de nettoyage de la nature, randonnées vélo, création de jardins partagés, etc.
- « Tous pour le RIC – Oise », groupe de personnes œuvrant à faire connaitre le référendum d'initiative citoyenne, notamment à travers des ateliers constituants ; Il feront signer à ceux qui veulent le RIP ADP.
- Un groupe de Beauvais, organisant des maraudes et venant en aide au plus démunis, ainsi que "les Liancourtois du Cœur" dont ils se sont inspirés (2 stands, les dons sont bienvenus) ...
- Des Grapheurs, une BDiste et des artistes graphiques devraient également nous accompagner.

L’entrée est gratuite et vous pourrez 
vous restaurer sur place.

C’est l’occasion de faire connaître « autrement » le mouvement des gilets jaunes ! N’hésitez donc  pas à inviter vos amis, familles, voisins !

A très bientôt !


Prendre le chemin sur 1.1km pour arriver à la
YELLOW FEST

dimanche 23 juin 2019

Opération gratuité réussie!



"Gratuit!" "Free!" "Gratos!" C'était le cri qu'ont entendu des milliers d'automobilistes aux abords des péages de France en ce samedi 22 juin. 

Il paraît que le péage de Chamant (énorme péage dans l’Oise au nord de Paris) a fait l'objet d'une occupation géante de gilets jaunes. 

On me dit qu'ils étaient très nombreux, pas loin de 500, et qu'ils ont permis à des milliers de gens de poursuivre leur route sans verser un denier à la SANEF.

Il paraît qu'ils étaient là dès 9 heures du matin, de tous âges, de toutes conditions, joyeux et chauds comme le soleil.

On me dit qu'ils étaient arrivés de l'Oise bien sûr, mais aussi de l'Aisne, de la Somme ou du Nord... Et il semble bien que le groupe de Crépy-en-Valois était venu en force...

On me dit que ces gens-là étaient fort sympathiques et que même les gendarmes qui avaient l'ordre de les surveiller semblaient regretter de ne pas pouvoir échanger tous ces instants fraternels et joyeux avec eux. 

Il paraît que les automobilistes étaient ravis, que l'écrasante majorité d'entre eux ont exprimé leur soutien à coups de klaxons, de sourires, d’applaudissements, de poings ou de pouces levés, de bouteilles d'eau offertes,de "on lâche rien", de "bon courage", de "tenez bon", de merciiiiis........... à n'en plus finir. 

On me dit que les récalcitrants et les haineux furent gente rare.


Quelqu'un me dit aussi qu'un représentant de l'Etat eut la maladroite idée de se pointer tout-à-coup pour tenter d'enrayer cette opération. "Comment? Des gueux engiletés de jaune piquaient des centaines de milliers d'euros pour les redonner au peuple????"....
Le sous-fifre de Macron n'a visiblement convaincu personne et a du gentiment rejoindre ses pénates, dignement accompagné par une petite escorte de gendarmes et une grande cohorte de gilets jaunes qui l'encourageaient courtoisement à quitter les lieux. L'homme en question s'en fut sain et sauf. Le Macron qu'il incarnait était néanmoins un  peu plus égratigné. Et personne, ici ou ailleurs visiblement ne s'en plaindra.




Bref, les gilets jaunes de l'Oise, de l'Aisne, de la Somme, de l’île-de-France et de la France entière d'ailleurs ont fait la démonstration en ce 32ème Acte que rien n'est fini et que ça ne fait que continuer. 

Et nous, à Crépy et dans le Valois, on se dit que le temps de la Résistance est bien enraciné. Non, le mouvement des Gilets jaunes n'est pas terminé. Au contraire, il se renforce de ses expériences, consolide ses revendications et promet de faire encore beaucoup parler de lui dans les mois qui viennent. Les opérations continuent d'ailleurs partout en France dans les jours qui viennent. 

On ne lâche rien!













mardi 18 juin 2019

Comme une traînée de poudre..


C'était un petit dimanche tranquille qui s'annonçait: barbecue dans les bois entre quelques gilets jaunes  de Crépy et de Paris, histoire de se retrouver et de consolider les liens.... En ce jour estival, les occupations militantes ou familiales ne manquaient pas et c'est ainsi que nous nous sommes retrouvés en petit comité vers 13 heures, à déguster un apéro tandis que certains s'activaient autour du feu. 
Mais pendant ce temps-là, une surprise se préparait car une multitude de messages voguaient de gilet jaune en gilet jaune, de Chantilly à Beauvais, de Soissons à Amiens, de Genevilliers à Senlis.... 
Et voilà que tout à coup, une voiture de Soissons est arrivée, puis des copains de Senlis, puis des Crépynois supplémentaires, et de quart d'heure en quart d'heure, des gilets jaunes ont déboulé des 4 coins du département et nous nous sommes retrouvés à presque une centaine.
Chacun avait apporté de quoi manger et boire, on mettait tout en commun.  On s’occupait des grillades, on grignotait en commentant les dernières actualités, on riait à l'évocation de souvenirs de manifs... Ici et là, attablés ou installés dans l'herbe, on refaisait le monde, on tissait des liens, on échangeait des idées, des contacts... 
Les enfants organisaient leurs jeux et les chiens leurs histoires de chiens.
Et tout ce beau petit monde, tous ces gens venus d'horizons divers savouraient bien plus que des salades ou des viandes grillées. Il était clair qu'ils savouraient le bonheur oublié d'être ensemble, différents mais unis par la même fureur de construire un avenir meilleur. 
Et c'était simple comme un dimanche, et c'était beau comme un jour d'été, et c'était porteur d'espérance comme une famille. 
Et c'était une fois de plus un sacré pied de nez à tous ces "puissants" en col blanc qui n'ont pas eu de cesse depuis des mois de nous prédire l'essoufflement et l'enlisement qu'ils appelaient tellement de leurs vœux. Car, n'en déplaise à nos détracteurs, je vous assure que cette histoire de barbecue un dimanche de juin veut dire beaucoup plus de choses qu'il n'y paraît.
Cela veut dire que nous sommes nombreux à vouloir un autre monde, un autre modèle de société. Cela veut dire que malgré la répression et tous les obstacles (culturels ou conjoncturels), le mouvement ne faiblit pas et il y a même comme un vent d'espoir qui se relève....
Puisse-t-il aussi souffler sur les braises des rêves de tous nos concitoyens afin que grandisse la lutte et que s’allument enfin des Jours Heureux!

RESISTANCE!!!!


Notre émission radio sur RVM 93.7



"La vie en jaune"!
Les gilets jaunes se présentent, racontent, informent, témoignent!
Et ce sera diffusé plusieurs fois sur la radio chaque semaine qui vient.



lundi 3 juin 2019

Mise au vert pour les gilets jaunes ce dimanche!



Cette journée était décidément faite pour nous !

Le soleil avait décidé de donner le meilleur de ses rayons, nous avions rendez-vous en pleine forêt dans un endroit idéal pour festoyer en toute tranquillité et notre équipe d’irréductibles gaulois réfractaires "engiletés" de jaune s’est donc rassemblée dans cette clairière avec toute la bonne humeur qui convenait… 
On se serait cru dans un album d’Astérix et Obélix avec cette grande tablée sous les arbres près du feu attendant les grillades.


 Jean-Claude s’improvisa "druide" pour l’occasion et nous servit d’emblée une potion magique de sa fabrication qui éveilla agréablement nos papilles avant de nous attaquer au repas… Et devinez? Le repas était notamment composé de sanglier (merci Johnny !)!!!
Les gilets jaunes aiment ça, la fraternité, et chacun a partagé ce qu'il avait apporté! Du coup, il y en eut pour tous les goûts en salades "maison", grillades et desserts.
Aussi, nous avons fait durer le plaisir jusque dans la soirée. C’était tellement bon de se retrouver ainsi dans une ambiance détendue après tant de semaines de luttes et de manifs ultra tendues ! Les enfants ont profité à fond des balançoires, des cabanes et des jeux tandis que les adultes refaisaient le monde, se lançaient dans une pétanque ou jouaient au baby-foot.
Il existe parfois dans la vie des moments simples et parfaits. Cette journée en fait partie. Elle nous laisse à tous un très bon souvenir avec l’envie de poursuivre le combat commencé !

Encore un grand merci à Jean-Claude et Fabienne pour leur hospitalité!